Introduction

—Les carotides sont les artères qui vascularisent le cerveau. Lorsqu'elles sont touchées par l'athèrome, la plaque qui diminue le calibre de l'artère risque de provoquer un accident vasculaire ischémique (AVC) responsable d'un déficit neurologique plus ou moins important. 

Parfois, un morceau de la plaque se détache et provoque un accident ischèmique transitoire (AIT) qui se manifeste par une perte de la motricité d'un bras, d'une jambe ou la perte du langage pendant quelques minutes. Il s'agit d'un syndrôme de menace nécessitant une prise en charge rapide. 

Le diagnostic

L'echo-doppler réalisé de façon systématique chez tout patient à risque cardio-vasculaire est le meilleur examen pour dépister les sténoses carotidiennes avant qu'elles ne 'parlent'. 

L'indication chirurgicale est posée quand il existe une sténose de plus de 70 %. 

Un angio-scanner ou une angio-IRM est alors réalisé pour confirmer la lésion. 

Le traitement

Dans la majorité des cas on réalisera une endartériectomie carotidienne. 

Il s'agit d'une intervention réalisée sous anesthésie loco-régionale ce qui permet de surveiller l'état neurologique du patient pendant le geste. 

La carotide est abordée par une incision au niveau du cou. 

La plaque d'athérome est alors enlevée et l'artère refermée généralement à l'aide d'une rustine permettant de diminuer le risque de récidives. 

L'intervention dure 1h30 min en moyenne. 

La durée d'hospitalisation est de 5 jours. 

CHP de l'Europe

9 bis av de Saint Germain

78560, Le Port Marly

Tél : 0139172100

www.chp-europe.fr

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey